Réduire la taille du texteAgrandir la taille du texte

Le Nain

Opéra
Date à venir: mercredi 7 février 2018 20:00

Lieu:

ZEMLINSKY

Mars 2018
DIMANCHE 25, 16H
MARDI 27, 20H

JEUDI 29, 20H

Le Nain

ZEMLINSKY
Der Zwerg, opéra en un acte , livret de Georg C. Klaren
d’après la nouvelle L’anniversaire de l’infante d’Oscar Wilde
Arrangement pour orchestre de chambre de Jan-Benjamin
Homolka
1922
Spectacle chanté en allemand, surtitré en français

 

MARS 2018
DIMANCHE 25,
16h - MARDI 27, 20h - JEUDI 29, 20h
Spect. n° 9

Ouverture de la location : Samedi 10 Février - Tarif lyique

 

 

Mise en scène et scénographie Daniel Jeanneteau
Costumes Olga Karpinsky
Lumières Marie-Christine Soma
Chef de chant et assistant à la direction musicale Nicolas Chesneau
Assistant mise en scène et scénographie Olivier Brichet

Orchestre Symphonique de Bretagne
(Directeur Musical Grant Llewellyn)
Direction musicale Franck Ollu

Le Nain Mathias Vidal
Donna Clara Infante d’Espagne Jennifer Courcier
Ghita, sa camériste Julie Robard-Gendre
Don Estoban, chambellan Christian Helmer
Trois Caméristes Laura Holm, Marielou Jacquard, Fiona McGown

C’est l’un des chefs-d’oeuvre de l’expressionnisme viennois.

Le Nain a été longtemps oublié tout comme son créateur, mort en exil aux Etats-Unis après avoir fui le nazisme. Alexandre Zemlinsky fut pourtant l’ami de Gustav Mahler, son aîné de dix ans, et celui de son cadet Arnold Schoenberg ; il fut aussi un chef d’orchestre et directeur d’opéra reconnu et admiré dans toute l’Europe. Le Nain est porté par un sujet emprunté à Oscar Wilde et tout imprégné de vénéneuse cruauté : l’infante d’Espagne reçoit en cadeau, pour son anniversaire, un nain hideux, contrefait, mais sensible, poète, immédiatement amoureux de la princesse, car totalement inconscient de sa laideur.

L’horrible découverte qu’il doit au premier miroir dans lequel il se soit jamais regardé lui fait comprendre les sarcasmes de l’infante et de son entourage, et il en meurt foudroyé. Créé à Cologne en mai 1922, quelques mois après la première à Brno de Kátia Kabanová, l’opéra d’Alexandre Zemlinsky est une partition aux facettes multiples et dont les arrière-plans autobiographiques ont été justement soulignés.

Amoureux éconduit d’Alma, la future épouse de Gustav Mahler, le compositeur du Nain n’était que trop conscient de sa propre laideur.

Mais il était aussi un artiste sûr de lui et persuadé, à juste titre, d’avoir signé là un ouvrage d’une rare puissance dramatique et musicale.

À la découverte d’une tragédie florentine avec Arthur Nauzyciel

En contrepoint des représentations du Nain à l’Opéra, le nouveau directeur du Théâtre National de Bretagne reprend un atelier qu’il a mené durant l’été 2016 autour d’un autre ouvrage de Zemlinsky, lui aussi inspiré d’Oscar Wilde : Une tragédie florentine, variation non moins cruelle sur le thème, cette fois, du trio traditionnel mari-femme-amant, qui va se résoudre dans une violence extrême. Arthur Nauzyciel conduit les jeunes chanteurs, avec le pianiste qui les accompagne, dans une analyse volontairement dépassionnée de l’expressionnisme dramatique et musical du tandem Wilde-Zemlinsky, pour mieux toucher à l’essence du drame. Une expérience passionnante.

Les mardi 27, mercredi 28, jeudi 29 mars à 18h, au TNB, Salle Parigot.
Réservé en priorité aux spectateurs du Nain, au tarif de 8 € - dans la limite des places disponibles.
Billetterie à l’Opéra de Rennes à partir du 10 février.

 

 

Toutes les Dates


  • mardi 27 mars 2018 20:00
  • dimanche 25 mars 2018 16:00
  • mercredi 7 février 2018 20:00

 

Powered by iCagenda