Réduire la taille du texteAgrandir la taille du texte

Cigdem Aslan

Divas du monde
Date: mardi 12 juin 2018

Lieu:

Cigdem Aslan Hymne à la Turquie méditerranéenne

Juin 2018
MARDI 12, 20H

DIVAS DU MONDE

Elles sont des interprètes, mais aussi des spécialistes de leurs traditions, des bardes ou des performers au féminin. Pour elles, pas de barrière entre passé et présent, tradition et création. Une fois encore, l’Opéra de Rennes, à côté des artistes de sa saison lyrique, accueille d’autres fières divas qui nous parlent de civilisations musicales proches ou lointaines.


Cigdem Aslan
Hymne à la Turquie
méditerranéenne
Turquie

JUIN 2018
MARDI 12, 20h
Tarif concert

Spectacle n° 14
Ouverture de la location : Samedi 28 avril

Kanoum Nikolaos Baimpas
Violon Michalis Kouloumis
Contrebasse Colin Somervell
Percussions Ant Romero

Production Accords Croisés

La Turquie n’est pas que l’héritière des hautes traditions persanes. Elle est aussi un pays tourné vers la Méditerranée dont elle partage les cultures.
Ainsi le rébétiko, cette chanson populaire née en Grèce dans l’entre-deuxguerres, doit beaucoup aux musiciens turcs de Smyrne (aujourd’hui Izmir), ville où cohabitaient harmonieusement orthodoxes et musulmans. Le roman national, voire nationaliste, porté depuis lors dans les deux pays, voudrait faire oublier cette réalité historique, sociale et artistique d’une convergence helléno-turque, mais de magnifiques musiciens, de part et d’autre de la frontière, en ont décidé autrement. Cigdem Aslan est de ces personnalités engagées dans la défense d’un art partagé qui, en outre, reste un art de création. Son deuxième album, dont le titre évoque poétiquement le vol des grues migratrices, est tout aussi empreint de sa propre expérience artistique que de la tradition dans laquelle elle s’inscrit. Si les instruments qui l’accompagnent évoquent immédiatement ceux qui entouraient les grands chanteurs du rébétiko à la grecque, de Vassilis Tstisanis à Mélina Mercouri, les mélismes de sa ligne de chant nous entraînent plus à l’est, dans cette Anatolie qui, définitivement, reste la terre de rencontre privilégiée de l’Occident et de l’Orient.

 

 

Powered by iCagenda